Adéquation formation et besoins du RSSS

Josée Doyon, directrice générale adjointe, Direction générale du personnel réseau et ministériel, Ministère de la Santé et des Services sociaux

Depuis près de deux décennies, le MSSS fait de la planification de la main-d’œuvre (PMO) dans le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) l’un de ses axes stratégiques pour répondre à la mission du ministère, et ce, dans un contexte de rareté de main-d’œuvre. La Loi sur les services de santé et les services sociaux la prévoit dans ses articles 231 et 431,6 ainsi que la planification stratégique du MSSS 2015-2020 dans l’axe Mobilisation du personnel visant entre autres à « Favoriser la disponibilité et l’utilisation optimale de la main-d’œuvre ».

L’adéquation formation et besoins du RSSS est considéré comme l’un des principaux défis à relever en matière de PMO en vue de répondre adéquatement aux besoins du RSSS. Compte tenu de la diversité des emplois dans un réseau comptant plus de 260 000 employés, il n’est pas difficile de démontrer que les relations entre formation et besoins du RSSS revêtent un caractère pluriel et multidimensionnel. Les travaux du MSSS sur l’adéquation formation et besoins du RSSS abordent la question sous deux angles différents : l’aspect quantitatif (qui renvoie à la recherche d’un équilibre entre l’offre et la demande de main-d’œuvre) et l’aspect qualitatif (qui se concentre davantage sur le profil des compétences, formation initiale et continue et les activités de travail).