Cinquième série d’ateliers

Atelier 5-1 Projet Étude-travail dans le programme « Assistance à la personne en établissement et à domicile » en collaboration avec le CIUSSS Saguenay – Lac-Saint-Jean

Béatrice Moyen, enseignante, Centre de formation professionnelle Alma, de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean
Sonia Girard, conseillère-cadre clinique Surveillance et contrôle de l’exercice infirmer, CIUSSS Saguenay – Lac-Saint-Jean
Karine Simard, conseillère-cadre clinique Surveillance et contrôle de l’exercice infirmer, CIUSSS Saguenay – Lac-Saint-Jean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’atelier présente un projet Études-travail réalisé en collaboration avec Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean et le Centre de formation professionnelle Alma, dans le cadre du nouveau programme d’études Assistance à la personne en établissement et à domicile. Ce projet permettait l’embauche des élèves en cours de formation dans les établissements de santé ainsi qu’en milieu privé.

Pour que cela soit possible, nous avons dû développer de nouvelles formes de partenariats avec le réseau de la santé. Nous vous présenterons, lors de l’atelier, la démarche et les étapes réalisées.

____________________________________________

Atelier 5-2 La gestion de la performance des leaders: outil de développement professionnel

Caroline Ouellet, directrice des ressources humaines, de la transformation et du développement professionnel, Le Groupe Champlain
Delphine Givois, directrice adjointe des ressources humaines, de la transformation et du développement professionnel, Le Groupe Champlain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le programme de gestion de la performance des leaders développé et implanté à Groupe Champlain s’inscrit parmi les bonnes pratiques de gestion promues au sein de l’organisation. Celui-ci représente un levier incontournable de l’amélioration de la performance des individus et des équipes et une opportunité à saisir pour favoriser une communication saine et dynamique entre la direction, les leaders et leurs employés.

Il est en parfaite cohérence avec le système de gestion, le Modèle Champlain, déployé au sein de tous nos centres d’hébergement. Les outils du programme ont été développés pour favoriser réflexions et échanges entre les leaders et leur supérieur en vue de potentialiser les forces de chacun tout en maximisant leur développement professionnel.

__________________________________________

Atelier 5-3 L’infirmière auxiliaire et sa contribution à l’évaluation de l’état de santé du patient

Marie-Carole Cayer, directrice du développement de la pratique professionnelle et des relations externes, Ordre des infirmières et des infirmiers auxiliaires
Fabien Ferguson, conseiller en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers, CIUSSS de la Capitale-Nationale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La contribution à l’évaluation de l’état de santé » est une notion peu connue dans le réseau.

L’atelier-conférence permettra à la clientèle y participant de comprendre les aspects légaux et cliniques de la contribution de l’infirmière auxiliaire dans la démarche de soins, notamment et plus particulièrement, en ce qui a trait à sa contribution à l’évaluation du patient.  Nous y aborderons la place de l’infirmière auxiliaire dans l’équipe interdisciplinaire, de son implication dans la démarche de soins et, par des exemples concrets, des activités de contribution à l’évaluation faisant partie de son champ d’exercice.

Enfin, le participant pourra profiter d’un atelier qui lui permettra de mieux appliquer les concepts de contribution à l’évaluation dans les activités cliniques de l’infirmière auxiliaire au sein de divers milieux et contextes de soins infirmiers et médicaux. Il y sera question notamment de cueillette de données, d’observation, d’analyse, de notes évolutives, de modèles de pratique porteurs pour le réseau.

_______________________________________

Atelier 5-4 Du personnel qualifié pour appuyer le pharmacien dans les soins et services pharmaceutiques offerts à la population

Manon Lambert, pharmacienne, directrice générale et secrétaire de l’Ordre des pharmaciens du Québec

Le rôle du pharmacien a évolué de façon rapide au cours des 20 dernières années, ses compétences cliniques sont maintenant davantage recherchées et utilisées, tant par les patients que par les autres professionnels de la santé. Pour maintenir la qualité et la sécurité des services qu’il offre, le pharmacien doit se reposer maintenant davantage sur le personnel technique pour cet aspect important de son travail. Actuellement, la formation offerte aux assistants techniques en pharmacie ne répond que partiellement aux besoins identifiés par les pharmaciens. Comme il s’agit d’un enjeu de protection du public, l’Ordre des pharmaciens du Québec et ses partenaires ont dressé un état de situation et proposé un rehaussement du rôle et de la formation du personnel technique en pharmacie.

En 2012, des standards de pratique ont été publiés afin de préciser les besoins à combler. En 2014, des profils de compétences sont venus compléter les standards et spécifier les connaissances, habiletés et comportements nécessaires pour exercer une tâche donnée. L’atelier vise à présenter ces outils aux participants, à discuter avec eux sur leur utilisation dans leurs milieux respectifs, et à aborder la question de la main-d’œuvre qualifiée en pharmacie.

___________________________________________

Atelier 5-5 L’Attestation d’études professionnelles comme voie de qualification dans le réseau de la santé

Marjorie Ménard, conseillère aux attestations d’études professionnelles, aux services aux entreprises et aux projets de la Commission des partenaires du marché du travail, Fédération des commissions scolaires du Québec

Les attestations d’études professionnelles (AEP) sont des programmes de formation de commissions scolaires, approuvés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Les AEP sont des formations qualifiantes de courtes durées conduisant à l’exercice d’une fonction de travail ou d’une profession. Elles sont développées, offertes et sanctionnées par les commissions scolaires, afin de répondre à des besoins sur le marché du travail.

  • AEP hygiène et salubrité en milieux de soins
  • AEP agent administratif dans le réseau de la santé
  • AEP en soins animaliers
  • AEP en soins palliatifs (perfectionnement pour le infirmières auxiliaires)