Première série d’ateliers

Atelier 1-1 Modèles pédagogiques innovants au diplôme d’études professionnelles Assistance à la personne en établissement de santé

Julie-Anne Rivard, Chef du service de développement des compétences du personnel et enseignement (collégial et secondaire), Direction des ressources humaines et des communications, CIUSSS de la Capitale-Nationale
Mireille Thériault, directrice adjointe, Centre de formation professionnelle Fierbourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venez découvrir de nouvelles approches pédagogiques ainsi qu’un environnement stimulant et motivant pour les élèves par différentes formules du programme « Assistance à la personne en établissement de santé et à domicile ». Voyez concrètement comment l’utilisation des TICs a suscité l’intérêt des élèves et facilité leurs apprentissages.

 
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale et Fierbourg ont su rendre ces projets novateurs réalisables grâce à un partenariat exceptionnel. Cette collaboration s’est illustrée concrètement lors de la planification et la mise en oeuvre des projets. Venez explorer comment cette complicité s’est construite à travers les défis, enjeux et opportunités des deux réseaux.  

___________________________________________________

Atelier 1-2 L’engagement, une perspective pour mobiliser du personnel en santé et services sociaux

Marianne Beaulieu, Ph. D., chercheure postdoctorale au Département des Sciences de la Santé Communautaire de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche de l’Hôpital Charles-Le Moyne

Depuis quelques années, les compressions budgétaires effectuées dans le système de santé québécois ont entraîné d’importantes restructurations et une réduction massive d’effectifs. Dans ce contexte, il est impératif de trouver de nouveaux moyens pour « mobiliser » le personnel toujours en place. La mobilisation se définit comme « une masse critique d’employés qui accomplissent des actions (…) bénéfiques au bien-être des autres, de leur organisation et à l’accomplissement d’une œuvre collective » (Tremblay & Wills, 2005).

Dans le cadre de cet atelier, l’ »engagement » sera présenté comme une avenue prometteuse pour favoriser la mobilisation du personnel clinique. Cette perspective s’ancre dans des valeurs de justice sociale et de citoyenneté, elle requiert d’organiser les milieux pour encourager quelques principes : la rigueur dans les pratiques, la réciprocité/collaboration avec la clientèle, la considération des besoins réels et l’interdisciplinarité dans les interventions.

__________________________________________

Atelier 1-3 Le DEC-BAC  en soins infirmiers : la continuité en enseignement

Johanne Goudreau, vice-doyenne aux études de premier cycle, Faculté des Sciences infirmières, Université de Montréal
Nathalie Giguère, directrice des études, Cégep du Vieux Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En partageant les travaux récents du consortium DEC-BEC en soins infirmiers de l’Université de Montréal et des cégeps de la grande région de Montréal, les animatrices souhaitent créer un échange avec les participants au sujet des défis et des enjeux reliés au continuum DEC-BAC en soins infirmiers. Après avoir présenté les éléments ayant contribué à la relance des travaux du comité DEC-BAC, il sera question des thèmes abordés pendant les trois dernières années, notamment les enjeux liés aux stages ainsi que les principaux résultats auxquels ces travaux ont conduit.

À partir de cette expérience, nous souhaitons illustrer et discuter l’importance de la concertation, de la complémentarité et de la mise en commun des ressources afin de soutenir la qualité de la formation en soins infirmiers.

__________________________________________

Atelier 1-4 Formation des professionnels de la santé en region, l’expérience de la décentralisation du DEC-BAC en sciences infirmières

Manon Daigle, M.Sc.Inf, codirectrice du module des sciences de la santé et professeure au département des sciences Infirmières à l’Université du Québec à Rimouski
Louise Bolduc, directrice du Service de la formation continue, Université du Québec à Rimouski

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de répondre aux besoins de formation grandissant des infirmières, aux besoins de rétention du personnel infirmier en région et à l’augmentation du nombre d’infirmières cliniciennes dans les milieux cliniques, l’UQAR, en collaboration avec plusieurs partenaires, a décentralisé portion baccalauréat du cheminement DEC-BAC en sciences infirmières à temps complet dans plusieurs régions du vaste territoire qu’elle dessert. Les impacts sont positifs à bien des égards si bien que d’autres programmes pour les professionnels de la santé ainsi que dans d’autres domaines sont désormais disponibles. Voyez comment de tels projets sont réalisables ainsi que les avantages pour les professionnels, les milieux cliniques et la population.

___________________________________________________

Atelier 1-5 Le préposé en soin animalier en milieu de recherche, un acteur essentiel au déroulement des travaux de recherche

Manon Tessier, conseillère en formation, Service aux entreprises Réseautact
Danielle Côté, Gestionnaire de Talents, Personify

 

 

 

 

 

 

Le préposé en soins animaliers;  un acteur essentiel au déroulement des travaux de recherche menant à la production de nouveaux médicaments dans les laboratoires de recherches! L’attestation d’études professionnelles (AEP) en soins animaliers permet le développement des compétences des préposés, notamment dans l’entretien des installations et des équipements, dans l’entreposage et la préparation de la marchandise, dans l’alimentation et la manipulation des animaux tout en respectant les procédures normalisées de fonctionnement. L’AEP en soins animaliers peut contribuer annuellement à combler les besoins de main-d’œuvre qualifiée pour les différents laboratoires de recherche de la province.

L’atelier sera animé en collaboration avec les Laboratoires Charles River.