Troisième série d’ateliers

Atelier 3-1 Préposé au service alimentaire et aux activités logistiques en milieu de soin

Stéphanie Lemieux, conseillère pédagogique, Centre de formation professionnelle Fierbourg
Sandra l’Heureux, agente de gestion du personnel, Direction des ressources humaines et des communications, CIUSSS de la Capitale-Nationale
Patricia Mc Kinnon, coordonnatrice logistique, Direction de la logistique, CIUSSS de la Capitale-Nationale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la suite de la réorganisation du réseau de la santé et la création de la direction de la logistique dans les CISSS/CIUSSS, le besoin de conception d’une nouvelle formation pour les préposés travaillant dans différents secteurs s’est avéré essentiel.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a donc fait appel au service aux entreprises de Fierbourg, centre de formation professionnelle de la commission scolaire des Premières-seigneuries afin de développer un programme sur mesure pour les préposés au service alimentaire et aux activités logistiques en milieu de soin.

________________________________________

Atelier 3-2 Le Consortium InterS4, un partenariat appuyé sur l’utilisation stratégique des connaissances de pointe

France Charles Fleury, coordonnateur, Consortium InterS4

Le Consortium représente un outil de soutien à la performance des Centres intégrés de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de Chaudière-Appalaches et de la Gaspésie, en collaboration avec l’Université du Québec à Rimouski et de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Il propose une approche stratégique d’utilisation des connaissances de pointe qui se traduit par une offre concrète de services autour d’une plateforme partagée de courtage de connaissances.

Les présentateurs décriront le modèle privilégié de transfert de connaissances à partir de vignettes, en brossant un portrait des principales facettes, en dressant le bilan de la première année de déploiement et en exposent les perspectives de développement.

________________________________________

Atelier 3-3 Améliorer la compétence: un exemple d’alternance travail-études au DEP en assistance technique en pharmacie

Louise Senécal, consultante, Association québécoise des assistants techniques en pharmacie (AQATP)

Le diplôme d’études professionnelles (DEP) en assistance technique en pharmacie, offert en alternance travail-étude (ATE), est une façon efficace de rendre les élèves plus performants lors de leur arrivée dans le milieu de travail. L’ATE permet entre autres de développer un savoir-faire et un savoir-être en fonction de la réalité des milieux.

__________________________________________________

Atelier 3-4 Un virage pour l’Attestation d’études professionnelles Hygiène et salubrité en milieux de soins

Ginette Fontaine, conseillère pédagogique, Centre de formation professionnelle Samuel – De Champlain
Louis Isabel, directeur adjoint, Centre de formation professionnelle Samuel – De Champlain

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet atelier vise un partage des nouveautés et de l’enrichissement apporté pour l’enseignement de l’AEP Hygiène et salubrité en milieux de soins en regard du contexte d’évolution rapide des pratiques.

La première partie portera sur la méthodologie utilisée pour la refonte de l’attestation selon le modèle Alternance Travail-Études avec ajout (à l’intérieur de deux compétences) d’échanges de connaissances avec un ou deux partenaires européens. Ce volet, attractif pour la clientèle, nous permettra d’introduire les nouvelles technologies dans l’enseignement du programme, en plus d’enrichir par ce nouveau partenariat les pratiques en milieux de soins.

La seconde partie de l’atelier permettra de répondre aux interrogations des participants, recueillir les observations et partager notre calendrier d’implantation.

___________________________________________

Atelier 3-5 Optimisation des processus entourant les stages en soins infirmiers

Sandra Laliberté, infirmière, B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval

Au cours des dernières années, l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval a apporté plusieurs changements dans la gestion des stages en soins infirmiers. Ces changements découlent en grande partie de l’augmentation du nombre de demandes de stage, qui est relative à la pénurie de main-d’œuvre en soins infirmiers vécue dans les années antérieures, mais aussi d’un projet sur l’optimisation des processus entourant les stages en soins infirmiers subventionné par l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale en 2014-2015. Ce projet a été développé à l’IUCPQ-UL et réalisé par la Direction des soins infirmiers.